Appel à projet Mouvements volontaires de jeunesse (secteur jeunesse)

Appel à projet Mouvements volontaires de jeunesse (secteur jeunesse)

Appel à projet Mouvements volontaires de jeunesse (secteur jeunesse)

Condition de participation

Pour participer à l’appel à projets « Mouvements volontaires de jeunesse », votre association doit être agréée par la Communauté française comme Organisation de jeunesse ou comme maison de jeunes et associations assimilées.

Objet de l’appel à projet

Le projet développé par votre association doit s’inscrire dans une des 4 thématiques suivantes :

  • Défense des droits de l’homme.
  • Promotion des droits sociaux et culturels.
  • Langue et culture française.
  • Animation interculturelle.

Période de réalisation

Votre projet doit se réaliser durant l’année civile de l’appel à projet, du 01 janvier au 31 décembre.

Montant du subside

Le montant du subside accordé par projet peut varier suivant les disponibilités budgétaires et le nombre de projets introduits au cours de l’année du lancement de l’appel à projet.

Date de remise des projets

Vous devez introduire votre projet pour au plus tard le 30 avril de l’année du lancement de l’appel.

Contacts

Valerie Donnet
02 800 83 58
vdonnet@spfb.brussels

Dominique Magdeleens
02 800 82 79
magdeleens@spfb.brussels

Adnan Aliji
02 800 83 34
aaliji@spfb.brussels

Appel à projet Aménagement ou amélioration des installations (secteur jeunesse)

Appel à projet Aménagement ou amélioration des installations (secteur jeunesse)

Appel à projet Aménagement ou amélioration des installations (secteur jeunesse)

Ce subside n’est accordé qu’une fois tous les 3 ans.

Condition de participation

Pour participer à l’appel à projets « Aménagement ou amélioration des installations », votre association doit être agréée par la Communauté française comme Organisation de jeunesse ou comme maison de jeunes et associations assimilées.

Objet de l’appel à projet

Le subside accordé a pour objectif de vous apporter une aide financière dans le cadre :

  • D’achat de matériel bureautique ou informatique.
  • D’achat d’équipement destiné à l’amélioration de l’accueil du public.
  • De financement lié à la réalisation de petits travaux de rénovation.

Période de réalisation

Les achats et frais liés aux petits travaux devront se faire durant l’année civile de l’appel à projet, du 01 janvier au 31 décembre.

Montant du subside

Le montant maximum du subside accordé s’élève à 1.250 € par projet. Celui-ci peut varier suivant le nombre de projets introduit au cours de l’année du lancement de l’appel.

Date de remise des projets

Vous devez introduire votre projet pour au plus tard le 30 avril de l’année du lancement de l’appel.

Contacts

Valerie Donnet
02 800 83 58
vdonnet@spfb.brussels

Dominique Magdeleens
02 800 82 79
magdeleens@spfb.brussels

Adnan Aliji
02 800 83 34
aaliji@spfb.brussels

Appel à candidatures : composition du Comité d’Avis

Appel à candidatures : composition du Comité d’Avis

Appel à candidatures : composition du Comité d’Avis

Dans le cadre du règlement de la Commission communautaire française du 27 avril 2017 régissant l’accès à des stages de pratique artistique professionnelle dans le secteur théâtral pour des jeunes comédien(nes), régisseur(s), metteur(s) en scène et scénographe(s), dénommé Fonds d’acteurs.

Rôle du Comité

Le Comité d’avis est une instance désignée spécifiquement pour examiner les dossiers de demandes de subvention, dans le cadre du règlement Fonds d’acteurs de la Commission communautaire française. Le Comité émet des avis sur les dossiers déposés avant le 30 avril auprès de l’Administration.

Sur base de ces avis, M. Rudi Vervoort, membre du Collège en charge de la Culture, attribue les subventions aux théâtres et compagnies théâtrales établi.e.s en Région bruxelloise.

Composition du Comité

Le Comité est composé de cinq personnes physiques, nommées par le Collège de la Commission communautaire française pour un mandat de deux ans. Fidèle à sa politique d’égalité de genre et des chances, le Collège veille à une répartition équitable entre les candidat.e.s postulant à ce Comité. Une attention particulière sera donnée aux personnes ayant une activité en Région bruxelloise.

Ce comité est composé de :

  • Deux ou trois représentant.e.s du secteur théâtral.
  • Deux ou trois représentant.e.s du secteur de l’enseignement artistique.

Organisation du Comité

Ce mandat de deux ans est rémunéré et renouvelable. Il se poursuit jusqu’au remplacement effectif du membre par le Collège de la Commission communautaire française. Ce dernier fixe le montant de la rémunération.

Il est interdit à un.e membre du Comité d’être présent à toute délibération relative à un projet pour lequel il ou elle peut avoir un lien matériel direct ou indirect.

Le Comité d’avis au plus tard à la fin du mois de mai de l’année considérée.

Il se réserve le droit d’apprécier la valeur artistique et éthique du projet théâtral.

Décision du Comité

Le Comité dispose d’une autonomie de décision ou d’avis.

Il examine les dossiers transmis par l’Administration après la date butoir du 30 avril de l’année civile considérée.

Le secrétariat du Comité d’avis et la présentation des dossiers sont assurés par le gestionnaire en charge du secteur du théâtre de la Commission communautaire française.

Comment se porter candidat pour au Comité ?

Votre lettre de motivation est à envoyer de manière électronique à Emilie Duvivier – responsable du secteur du théâtre pour la Commission communautaire française – eduvivier@spfb.brussels avant le 31 janvier 2021.

Cette lettre doit être accompagnée de votre curriculum vitae.

Il convient également de préciser le poste pour lequel vous postulez (représentant du secteur théâtral ou de l’enseignement artistique).

Remarques spécifiques

En vous portant candidat, vous vous engagez à :

  • Lire l’ensemble des dossiers déposés à la date butoir du 30 avril de l’année considérée.
  • Participer à la séance annuelle du Comité d’avis prévue courant mai (habituellement une après-midi durant la dernière semaine du mois considéré).
  • Garder la confidentialité des débats et de décisions prises lors de la réunion.

Journée internationale du handicap 2020 : discussions sur l’école inclusive

Journée internationale du handicap 2020 : discussions sur l’école inclusive

Journée internationale du handicap 2020 : discussions sur l’école inclusive

Le 3 décembre dernier, dans le cadre de la Journée internationale de la personne handicapée, le Service PHARE de la COCOF a souhaité diffuser le documentaire « L’école inclusive, l’école de tous les possibles » de la scénariste et réalisatrice Matilda Ancora (Production CEFES/IN ULB – 2019).

Ce film – dont voici la bande-annonce – aborde, en 40 minutes, les difficultés vécues par les enfants en situation de handicap en milieu scolaire mais aussi l’importance de créer des écoles qui accueillent toutes les différences et permettent ainsi un enrichissement mutuel.
Vous pouvez encore le découvrir via ce lien jusqu’au 17 décembre 2020 au soir.

Reliant cinq secteurs chers à la COCOF : l’égalité des chances, le handicap, la cohésion sociale, la culture et l’enseignement, il nous a permis de rappeler l’importance d’une coopération transversale entre nos coordinateurs et coordinatrices Handistreaming et – plus largement encore – l’ensemble de notre personnel, nos écoles, les centres psycho-médico-sociaux, les centres d’accompagnement et toutes les associations spécialisées dans les thématiques de la discrimination et du handicap, de la promotion et la défense des droits ainsi que de l’inclusion des personnes en situation de handicap de Bruxelles.

Vous avez été nombreux à réagir à son contenu. Découvrez à présent les réponses apportées à vos questions par nos trois intervenant·e·s :

Matilda Ancora

Matilda Ancora, la réalisatrice du documentaire, vous explique la genèse de son film, ses motivations et ses attentes par rapport à la diffusion de ce dernier auprès des politiques et des équipes éducatives. Découvrez son interview ici.

Serge Van Brakel

Serge Van Brakel, Président de l’ASBL Horizon 2000 et créateur de formations de démystification de la personne handicapée, vous apporte son éclairage concernant l’inclusion des enfants en situation de handicap dans des écoles non-spécialisées, des besoins qui doivent être pris en compte par les équipes enseignantes afin que chaque enfant puisse s’épanouir, et de l’accès réel à l’inclusion en Fédération Wallonie-Bruxelles. Découvrez son interview ici.

Thomas Dabeux

Thomas Dabeux, Responsable politique d’Inclusion asbl, association de promotion et de défense des droits des personnes avec un handicap intellectuel, vous explique les formations que peuvent suivre les enseignants pour plus d’inclusion des enfants aux besoins spécifiques dans les écoles non-spécialisées, de leurs difficultés à s’outiller pour respecter les besoins de tous et des freins que peuvent constituer pour les enfants en situation de handicap, l’obtention des certificats d’étude. Découvrez son interview ici.

Ces interviews sont disponibles jusqu’au 3 février 2020.

Toute l’équipe Handistreaming et le Service PHARE de la COCOF restent à votre disposition pour poursuivre la réflexion sur ce sujet.
Elle remercie chaleureusement à la fois les intervenant·e·s et Carina Vercauteren – qui s’est prêtée au jeu de l’intervieweuse -, pour leurs apport et collaboration à ce projet.

L’équipe organisatrice

Appels à candidatures pour 3 Centres régionaux en cohésion sociale

Appels à candidatures pour 3 Centres régionaux en cohésion sociale

Appels à candidatures pour 3 Centres régionaux en cohésion sociale

Le service de la cohésion sociale lance un appel à candidatures pour la désignation de 3 centres régionaux (publiés au Moniteur Belge depuis le 30 novembre 2020) :

Le Centre régional d’appui à la cohésion sociale (CRACS).
Le Centre régional pour le développement de l’alphabétisation et l’apprentissage du français pour adultes (CREDAF).
Le Centre régional pour le développement de l’accompagnement à la scolarité et la citoyenneté (CREDASC).

Les candidatures doivent être adressées, au plus tard le 30e jour ouvrable suivant la publication de l’appel à candidatures au Moniteur belge, par envoi recommandé à

La Commission communautaire française
Service Cohésion Sociale
Rue des Palais 42
1030 Schaerbeek

Ainsi qu’une copie à l’adresse cohesionsociale@spfb.brussels

Étant donné que les jours ouvrables de la COCOF sont du lundi au vendredi, les candidatures devront être introduites pour le 13 janvier 2021 au plus tard.

Document :

Appel à candidature CRACS – 111 Kb – docx – Télécharger le document
Appel à candidature CREDAF – 113 Kb – docx – Télécharger le document
Appel à candidature CREDASC – 109 Kb – docx – Télécharger le document