Directeur.trice d’administration de l’aide aux personnes handicapées (mandat) (m/f/x)

Jan 23, 2024Offres d'emploi

Postulez avant le 21 février 2024

En vertu de l’arrêté du Collège de la Commission communautaire française du 4 mars 1999 relatif à la carrière des fonctionnaires et au règlement du personnel des services du Collège de la Commission communautaire française et  de l’Arrêté du Collège de la Commission communautaire française du 1er mars 2012 fixant les modalités de désignation de mandataires contractuels dans les services du Collège de la Commission communautaire française au titre de l’article 26/1, alinéa 3, de l’arrêté du Collège de la Commission communautaire française du 13 avril 1995 portant le statut des fonctionnaires des services du Collège de la Commission communautaire française,

Le Collège de la Commission communautaire française procède à un appel à candidatures en vue de l’attribution du mandat de Directeur d’administration de rang 15 de la Direction d’administration de l’Aide aux personnes porteuses de handicap de la Commission communautaire française (PHARE).

La durée du mandat est de 5 ans. Le mandataire est évalué à mi-mandat et en fin de mandat.

La Direction d’administration de l’Aide aux personnes porteuses de handicap (PHARE) est une des six directions d’administration de la Cocof et a pour missions principales d’agréer et de subventionner différentes catégories d’institutions qui concourent à l’inclusion des personnes handicapées.  La Direction d’Administration de l’Aide aux personnes porteuses de handicap doit aussi veiller à la mise en œuvre de la politique d’aide aux personnes handicapées bruxelloises en cohérence avec les actions menées par d’autres entités fédérées sur le territoire de Bruxelles.

La Direction d’administration compte une centaine de collaborateurs.

Le Directeur d’administration dirige et coordonne l’ensemble des activités de son administration afin de :

– fournir une contribution pertinente, efficace et cohérente à la préparation des politiques visant l’inclusion des personnes handicapées;

– garantir une exécution loyale et correcte des politiques décidées par le Collège de la Commission communautaire française ;

– donner un service de qualité à ses bénéficiaires : aux citoyens, aux associations et au Collège,

– assurer la mise en œuvre au sein de sa direction d’administration et de manière des transversale des actions stratégiques décidées par le Conseil de direction de l’administration de la COCOF.

La description de fonction, les objectifs à atteindre durant le mandat et tout renseignement relatif à la procédure peuvent être obtenus auprès de : Madame Joëlle Boriau, jboriau@spfb.brussels, 02/800.82.99 ou Madame Emeline DE ZAN, edezan@spfb.brussels, 02/800.83.75.

 

Profil

Cet emploi est déclaré vacant par procédure ouverte, pour laquelle des candidats internes et externes concourent en même temps.

Les candidats internes, c’est-à-dire les agents statutaires des services du Collège de la Commission communautaire française, doivent être des agents de niveau 1 qui comptent au moins douze années d’ancienneté de niveau 1 ou qui disposent d’une expérience d’au moins six ans dans une fonction dirigeante.

Par candidats externes, on entend tous les autres candidats que les membres du personnel statutaire   des services du Collège de la Commission communautaire française.

Les candidats externes doivent remplir les conditions suivantes :

– être d’une conduite répondant aux exigences de la fonction ;

– jouir des droits civils et politiques ;

– être porteur d’un diplôme donnant accès au niveau 1 ;

– compter au moins six années d’expérience dans une fonction de direction.

Par expérience dans une fonction dirigeante ou dans une fonction de direction, on entend l’expérience en matière de gestion dans un service public ou dans une organisation du secteur privé.

La description de fonction, les objectifs à atteindre durant le mandat et tout renseignement relatif à la procédure peuvent être obtenus auprès de : Madame Joëlle Boriau, jboriau@spfb.brussels, 02/800.82.99 ou Madame Emeline DE ZAN, edezan@spfb.brussels, 02/800.83.75.

 

Offre

Le mandat de Directeur.trice d’administration relève de l’échelle barémique 15/1 : le traitement annuel brut à l’index actuel est de minimum 82.781,79 € et maximum 123.536,10 €.

 

Procédure

Les candidats dont la candidature a été déclarée recevable par la Commission de sélection compétente sont invités à un entretien.

La Commission de sélection émet un avis motivé sur le degré d’adéquation des compétences, d’aptitude relationnelle et de management de chaque candidat en tenant compte de l’acte de candidature, de la description de fonction de l’emploi à pourvoir et des objectifs de mandat.

Au terme de la sélection et après comparaison des titres et des mérites, la Commission de sélection inscrit les candidats, soit dans le groupe A « apte », soit dans le groupe B « pas apte ». Dans le groupe A, les candidats sont classés. Le Collège de la Cocof désigne le mandataire parmi les candidats classés dans le groupe A.

 

Postuler

Tout acte de candidature doit comporter :

– un exposé des titres et mérites que le candidat fait valoir pour postuler à l’emploi ;

– un plan de gestion qui tient compte des objectifs à atteindre pendant la durée du mandat, fixés par le Collège de la Commission communautaire française.

Les candidatures doivent être adressées par lettre recommandée et sous double enveloppe scellée dans un délai de trente jours (date de clôture : le 21 février 2024) qui commence à courir le jour qui suit la publication du présent appel au Moniteur belge, à Madame Bernadette Lambrechts, Présidente du Conseil de direction de la Commission communautaire française, Rue des Palais, 42, 1030 Bruxelles. Les deux enveloppes doivent porter la mention « Mandat de rang 15 – DA Aide aux personnes handicapées -Candidature ».

 

Informations supplémentaires

Vous présentez un handicap, un trouble ou une maladie et souhaitez bénéficier d’aménagements raisonnables dans le cadre de la procédure de sélection ?

Pour en faire la demande, nous vous invitons à le mentionner dans votre acte de candidature en mettant en avant les informations qui nous permettront d’adapter les conditions de l’entretien.

Vous serez alors contacté.e par un collaborateur de la Commission communautaire française.