Chargé de communication éducation à la culture F/H/X – Direction d’administration des affaires culturelles, socioculturelles, du sport et du tourisme social

Août 13, 2021Offres d'emploi

La COCOF :

La Commission communautaire française (COCOF) agrée et réglemente une série de matières liées à votre quotidien ainsi qu’à celui de quelques 900.000 habitants francophones de la Région de Bruxelles-Capitale.

Elle agit dans des domaines aussi divers que la formation professionnelle, le transport scolaire, l’enseignement, l’aide aux personnes handicapées, les affaires sociales, la santé, la cohésion sociale et la culture.

Contexte :

La COCOF a toujours eu à cœur de soutenir de l’action culturelle auprès du jeune public bruxellois. Parmi les politiques et les programmes de subvention mis en œuvre dans ce domaine, la COCOF mène depuis plus de 20 ans l’appel à projets intitulé « La Culture a de la classe » dont l’objectif est de développer des projets culturels dans les écoles, pendant les temps scolaires. Ces projets ont pour ambition de concrétiser des partenariats entre écoles et associations bruxelloises dans le domaine artistique et socioculturel et de renforcer la créativité des élèves. La coordination de cet appel à projets est assurée par l’équipe du secteur « Education à la Culture » au sein de l’administration de la COCOF.

Chaque année, « La Culture a de la classe » soutient financièrement et méthodologiquement plus de 85 projets de partenariat. Ce ne sont pas moins de 4.500 élèves d’écoles francophones situées en Région Bruxelloise, tous réseaux confondus, qui profitent d’une approche originale, ludique et didactique de la culture, de la lecture, de la citoyenneté et des sciences grâce à l’accompagnement d’artistes et d’animateurs professionnels. Les projets subsidiés se caractérisent par leur grande diversité tant dans le choix des disciplines culturelles privilégiées et des thématiques traitées que par le profil des élèves auxquels ils s’adressent. Au cours des années, « La Culture a de la classe » a été un terreau fertile pour de multiples projets dans des contextes scolaires variés et a permis l’éclosion de pratiques innovantes d’un point de vue pédagogique, des productions et créations d’élèves plus originales les unes des autres, …

Mission et rôles :

Le secteur « Education à la Culture » de la COCOF recherche un nouveau collègue afin de renforcer la visibilité des initiatives entreprises dans le cadre de l’appel à projets « La Culture a de la classe ». Il aura pour mission de mettre en lumière la diversité et la créativité des projets soutenus, la philosophie de l’appel à projets ainsi que les dynamiques mises en place tout comme les points de vue des différents acteurs (équipe pédagogique, animateurs extérieurs et élèves) sur les apports et l’impact d’un projet culturel mené en classe. Il mettra aussi en valeur les acteurs de terrain qui s’engagent quotidiennement pour le renforcement des droits culturels des plus jeunes en tant que futurs citoyens

Mais au-delà de la dimension promotionnelle, le COCOF souhaite stimuler la réflexion dans ce domaine et encourager les pratiques visant l’accès à la culture des élèves. Par son travail, le collaborateur participera à améliorer l’exécution et la qualité des projets en outillant les opérateurs de terrain : mise à disposition de ressources documentaires, réalisation d’un répertoire, organisation de séances de (in)formation autour des enjeux de l’art et la culture dans le champ éducatif, …

En tant que chargé de communication, vous coordonnez la communication du secteur artistique et culturel afin d’assurer la cohérence et la visibilité de ses réalisations

En tant que développeur, vous mettez en œuvre la promotion de l’institution et des initiatives de terrain des partenaires dans le secteur de l’éducation culturelle et artistique

En tant que facilitateur, vous conseillez et accompagnez les partenaires dans leur capacité à informer afin de les soutenir dans la mise en œuvre de leur projet de partenariat

En tant qu’analyste, vous collectez, analysez et interprétez l’ensemble des informations disponibles afin d’obtenir une image claire du secteur sur le territoire bruxellois et de proposer des solutions adaptées.

Votre profil :

  • Vous possédez une licence ou un master en communication, de préférence orienté en « médiation culturelle ».

Expérience professionnelle :

  • Une expérience probante de minimum deux ans en coordination et communication de projets, de préférence culturels.

Vous êtes capable :

  • De fournir des conseils à vos interlocuteurs et de développer avec eux une relation de confiance basée sur votre expertise.
  • De vous impliquer et démontrer de la volonté et de l’ambition afin de générer des résultats et assumer la responsabilité de la qualité des actions entreprises.
  • De contribuer à l’esprit d’équipe en partageant vos avis et vos idées et en contribuant à la résolution de conflits entre collègues.
  • De penser de manière innovante en apportant des idées novatrices et créatives.

Vous possédez :

  • Une connaissance sommaire de la législation sur l’environnement institutionnel, les compétences, et les services de la COCOF, de l’enseignement en FWB ;
  • Une bonne connaissance des acteurs organisationnels et associatifs des secteurs culturel et artistique bruxellois ;
  • De bonnes aptitudes en gestion de projet ;
  • D’excellentes aptitudes en communication écrite ;
  • Une maitrise de la suite Office, des outils de montage photo/vidéo/audio et de la gestion de site Web.

Informations pratiques :

  • Lieu d’affectation:
    • COCOF : Rue des Palais 42 à 1030 Bruxelles
  • Temps de travail : 37h30/semaine
  • Barème: attaché(e) : échelle barémique 10/1 de min. 39 675, 65 € à max. 68 046, 99 € annuels bruts.

Contact procédure de sélection : Mike D’HEUR (02 800 84 92 ; mdheur@spfb.brussels)

Contact sur le contenu de la fonction : Loubna BEN YAACOUB (lbenyaacoub@spfb.brussels)

Nous offrons :

  • Un contrat à durée indéterminée
  • Une allocation de fin d’année
  • Des chèques repas de 8€
  • Un équilibre entre vie professionnelle et vie privée grâce aux 35 jours de congés annuels
  • Un horaire de travail variable (arrivée entre 07h30-09h00 et départ entre 16h00-18h30)
  • Une possibilité de télétravail ponctuel
  • Le suivi de formations professionnelles adaptées à votre fonction au sein de la COCOF
  • La gratuité des transports en commun pour les déplacements domicile-travail ;
  • Une indemnité vélo (20 centimes par kilomètre)
  • Un cadre de travail très agréable
  • Des avantages sur le plan social et médical comme une assurance hospitalisation et soins dentaires, l’intervention dans certains frais médicaux, l’intervention pour des dépistages, l’intervention financière d’abonnements sportifs
  • Des avantages pour les enfants: chèque et fête de St Nicolas, prime pour les activités durant les vacances
  • Des activités culturelles à prix réduits.

Précisions quant aux critères de recevabilités :

Pour être prise en considération, votre candidature à cette fonction devra impérativement comporter :

  • Un curriculum vitae rédigé en français et actualisé
  • Une lettre de motivation faisant mention de la fonction
  • Une copie du diplôme requis

Pour les diplômes obtenus hors Belgique, une attestation d’équivalence du diplôme de la Communauté française est requise (pour l’obtenir: 02/690.89.00 Service de la reconnaissance académique et professionnelle des diplômes étrangers d’enseignement supérieur).

Pour les diplômes obtenus dans une autre langue que le français, une attestation de votre connaissance de la langue française délivrée par le Selor suite à un test linguistique (article 7) est requise (pour l’obtenir : inscription  en ligne sur le site du Selor (www.selor.be).

Les dossiers de candidature seront adressés avant le 13 septembre 2021 par mail portant l’objet « Chargé de communication éducation à la culture » : recrutement@spfb.brussels

Sur la base des lettres de motivation, des curriculum vitae et du nombre de candidatures recevables, le jury de sélection pourra limiter le nombre de candidatures aux auditions planifiées le 30 septembre.

Vous présentez un handicap, un trouble ou une maladie et souhaitez bénéficier d’aménagements raisonnables dans le cadre de la procédure de sélection ?

Pour en faire la demande, nous vous invitons à le mentionner dans votre acte de candidature en mettant en avant les informations qui nous permettront d’adapter les conditions de l’entretien.

Vous serez alors contacté(e) par un collaborateur du service de l’Administration du personnel et des carrières.